Sauter et accéder directement au contenu Sauter et accéder directement à la navigation du site Sauter et accéder directement au pied de page

NOTRE HISTOIRE

BIENVENUE À THE BODY SHOP.

Notre histoire a commencé en 1976, à Brighton en Angleterre. Tout a commencé avec notre fondatrice, Dame Anita Roddick, et sa croyance révolutionnaire : que le commerce pouvait se mettre au service du bien. En accord avec sa vision, nous brisons les règles établies et suscitons le changement sans jamais mentir depuis plus de 40 ans.

Anita Roddick en train de remplir des flacons

« Les entreprises façonnent le monde. Elles sont capables de changer la société de quasiment toutes les manières possibles. »

Dame Anita Roddick

FONDATRICE DE THE BODY SHOP

TOUT SAUF UNE ENTREPRISE DE COSMÉTIQUES STANDARD

Lorsque The Body Shop a ouvert ses portes en 1976, c’était dans une petite boutique peinte en vert à Brighton, en Angleterre. Son approche de la beauté était radicalement différente de celle des principaux acteurs du secteur. Et elle était très simple : proposer des ingrédients inspirés de la nature et approvisionnés de manière éthique dans le monde entier, présentés dans des contenants simples et pratiques, faciles à recharger. Des produits et des rituels beauté conçus pour tous les corps, pour que les femmes se sentent bien dans leur peau, sans jamais leur promettre de ressembler à quelqu’un qu’elles ne sont pas.

The Body Shop original

« Les dimensions sociales et environnementales font partie intégrante de l’entreprise. Elles ne sont pas notre premier objectif, ni notre dernier, mais forment un constituant permanent de chacune de nos actions. »

Dame Anita Roddick

FONDATRICE DE THE BODY SHOP

LES PIONNIERS DU CHANGEMENT SOCIAL

Il y a plus de 40 ans, ce type d’approche était très en avance sur son temps. Grâce à la passion d’Anita pour notre planète et la défense de causes importantes, The Body Shop était bien plus qu’une simple marque de produits de beauté. Elle avait une mission : créer l’harmonie entre les principes et les profits. Nos produits n’ont jamais été testés sur des animaux et nous n’avons jamais exploité qui que ce soit lors de leur fabrication. Nous avons travaillé de manière éthique avec les fermiers et les fournisseurs, et aidé les communautés à prospérer grâce à notre programme de commerce équitable. Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises suivent nos traces, et nous sommes ravis de les accueillir à bord. Le monde en a bien besoin.

« La beauté est une expression extérieure de tout ce que vous aimez chez vous. »

Dame Anita Roddick

FONDATRICE DE THE BODY SHOP

Une femme se tenant l’épaule

REDÉFINIR LA NOTION DE BEAUTÉ

Lorsque The Body Shop a ouvert ses portes, le secteur de la beauté avait des idées bien arrêtées concernant l’apparence physique des femmes et des jeunes filles. Mais Anita avait elle aussi son idée sur la question. Elle pensait que la beauté incarnait la source de joie, le bien-être et l’estime de soi d’une personne. C’était tout ce que vous aimiez en vous, et ce qui vous faisait vous sentir bien. Selon elle, ses produits de beauté portaient plus sur l’instauration d’un rituel quotidien d’amour de soi que sur les fausses promesses de minceur ou d’effet anti-âge vantées par le secteur. Elle ne voulait pas créer des produits visant à façonner ou uniformiser l’apparence des femmes, mais les aider à être les meilleures versions d’elles-mêmes.

« Je pense que toutes les pratiques commerciales s’en verraient grandement améliorées si elles étaient régies par des principes “féminins”. » Dame Anita Roddick - FONDATRICE DE THE BODY SHOP

Anita Roddick dans une foule de femmes

ÉMANCIPATION DES FEMMES ET DES JEUNES FILLES

Anita avait l’activisme ancré dans son cœur. C’est ce qui a donné à The Body Shop sa mission unique et fait de l’entreprise un moteur de changement social. Véritable féministe et défenseur des droits de l’homme, elle a bâti la marque en favorisant l’émancipation des femmes et des jeunes filles avec chacun de ses produits et chacune de ses décisions commerciales, en luttant pour l’égalité hommes-femmes et en créant des opportunités pour les femmes grâce au programme de commerce équitable. Certains principes considérés comme « féminins », tels que l’inclusion, la collaboration et la compassion, forment la base même de notre marque.

Un activiste dans la rue

LE COMMERCE AU SERVICE DU BIEN

L’activisme est ancré dans les racines de The Body Shop, et notre histoire militante a commencé dès 1986. Anita a participé à la campagne Save the Whale (Sauvons les baleines) avec Greenpeace contre la pratique cruelle de pêche à la baleine, et a fait la promotion de l’huile de jojoba comme substitut à l’huile de cachalot qui, à cette époque, était largement utilisée dans les produits cosmétiques. Nous avons visé haut dès le début. Nous avons commencé de la façon dont nous souhaitions avancer. Aujourd’hui, nous sommes une marque reconnue à l’échelle mondiale avec des décennies d’activisme couronné de succès derrière elle, et notre position unique nous permet d’exprimer les préoccupations de millions de clients et de présenter nos causes aux décisionnaires du monde entier afin de garantir un changement positif sur le long terme.