Notre combat se poursuit !

Depuis 35 ans, nous nous battons pour un monde plus juste.

loading
Dame Anita Roddick

« On peut soulever les foules en faisant appel à leurs passions. Saisissez chaque occasion de capter l'imagination de vos collaborateurs, faites-leur sentir qu'ils participent à quelque chose d'important, qu'ils ne sont pas une voix isolée, qu'ils sont les personnes les plus puissantes et les plus fortes de la planète. »

Dame Anita Roddick

Précurseur du changement depuis plus de 35 ans

Avant de pouvoir changer le monde, il est important d’aller puiser de la force à la source de son propre pouvoir. Chez The Body Shop, chacun est un artisan du changement et chaque personne que nous rencontrons a le potentiel de changer son environnement et sa société. Tout est réalisable, tant que nous continuons à avancer et à nous battre, ensemble.

Chez The Body Shop, nous aspirons à un changement social systémique à long terme pour les générations futures. Nous avons toujours eu cet objectif en tête et à cœur et nous l’aurons toujours. Au fil des ans, nous avons fait campagne sur des questions que d'autres entreprises auraient évitées parce qu'elles étaient trop compliquées ou trop risquées. Bien avant l’essor et la popularité de la consommation éthique, nous avons fait campagne contre la destruction de la forêt amazonienne, nous avons combattu le test sur les animaux et le trafic sexuel d'enfants et des plus jeunes. En 1997, il n'était peut-être pas évident pour quiconque de comprendre pourquoi The Body Shop faisait campagne pour les droits du peuple Ogoni, alors que nous ne vendions pas de produits au Nigeria, seulement, c'était évident pour nous, il n’était pas question de détourner le regard.

Voici les campagnes dont nous sommes fiers aujourd’hui :

loading
SAVE THE GREENPEACE LOGO REV

1986 : « Sauvons les baleines » avec Greenpeace

La première grande campagne lancée par Dame Anita Roddick et The Body Shop a attiré l'attention sur la menace permanente qui pèse sur ces mammifères grandioses. L’accueil réservé à ces affiches de la campagne dans nos boutiques est venu bousculer nos vitrines qualifiées « ennuyeuses » par Anita Roddick à l’époque. C'était la première fois que la fondatrice s'essayait à ce style de communication visuelle et déjà à l’époque, elle était déterminée, très fière de cette campagne, résolument fidèle à elle-même.

loading
Justice, Human Rights, logo rev

1988 : « Ozone? Ou pas d’Ozone ? »

Dès les années 1980, les défenseurs de l’environnement considéraient déjà le changement climatique comme une menace pour la planète. Avant que le lobby des énergies fossiles n'entre dans le débat et ne l’influence, Anita avait engagé The Body Shop sur la question du réchauffement climatique. Nous avons ainsi travaillé avec Greenpeace sur une campagne très médiatisée contre la destruction de la couche d'ozone par les gaz chlorofluorocarbures. C’est l’initiative qui a posé les bases de toutes nos campagnes d'affichage percutantes et a contribué à donner le ton des combats à venir.

loading
Save the Rainforest rev

1989 : « Cessez le feu » campagne Sauvez les forêts tropicales

Notre campagne environnementale révolutionnaire et pétition « Cessez le feu » a recueilli près d'un million de signatures demandant l'arrêt de l’incendie des forêts amazoniennes. Parallèlement, Anita s'est également investie corps et âme dans une campagne réussie visant à bloquer un grand projet de barrage au Brésil.

À travers sa démarche unique pour récolter des signatures, Anita, qui posait des questions au passants comme « Saviez-vous que chaque année l’équivalent du Pays de Galles brûle ? », a donné de l'énergie et de l’impulsion à tous ceux qui ont travaillé sur cette campagne. De nombreux collaborateurs qui ont travaillé sur la campagne se souviennent de ce moment critique et fondateur peu de temps avant que la question du changement climatique ne disparaisse de l'agenda international…

loading
Against Animal testing rev

1991 : Contre le test sur les animaux

C'est probablement notre campagne la plus emblématique, celle qui a fait de nous la première marque de cosmétiques à faire campagne sur la question de l'expérimentation animale au sein de notre propre industrie. En 1996, nous avons remis une pétition signée par 4 millions de personnes à la Commission européenne et, en 1998, la Grande-Bretagne a introduit une interdiction du test sur les animaux pour les produits et ingrédients cosmétiques. Il s'agissait d'une action militante qui a permis de changer les choses et qui reste l'un des moments dont nous sommes le plus fiers.

loading
OGONI People poster rev

1993 : Lutter pour le peuple Ogoni

The Body Shop a lancé une campagne internationale de grande envergure pour sensibiliser la population à la situation critique du peuple Ogoni et de son dirigeant Ken Saro-Wiwa, persécutés pour avoir protesté contre Shell, la multinationale du pétrole et du gaz, et la dictature nigériane pour la surexploitation de leur terre natale.

loading
Protest rev

« Je pense que les entreprises considèrent les droits de l'homme comme une nuisance, comme une menace pour leurs résultats financiers... Si les grandes entreprises sont plus puissantes que les gouvernements et ne se soucient pas des droits de l'homme, alors que sauve-qui-peut. »

loading
The Birth of Rugby Poster rev

1997 : La naissance de Ruby

The Body Shop a lancé sa campagne de promotion de l'estime de soi en mettant en scène la poupée aux formes plus généreuses, affectueusement nommée « Ruby ». Elle a orné les vitrines des boutiques du Royaume-Uni avec le slogan percutant : « 3 milliards de femmes ne ressemblent pas à des mannequins vedettes et seulement 8 en ont l’air ».

Ruby s'est attaquée aux stéréotypes néfastes des standards de beauté inatteignables et a ouvertement contesté l'influence de l'industrie de la beauté sur le grand public. Honnête, controversée et dotée d'une ambition toute tracée, elle a inspiré un débat mondial sur l'image du corps des femmes et l'estime de soi.

loading
Make Your Mark poster rev

1998 : « Laissez votre empreinte » avec Amnesty International

Anita était une femme d'action. Elle donnait à ses collaborateurs les moyens de mener des campagnes engagées à leur manière. La philosophie en place était « glocale », c'est-à-dire que les causes locales venaient s’insérer dans une démarche et perspective mondiale. Parallèlement à cette campagne internationale pour les droits de l'Homme, les employés de The Body Shop se sont ainsi portés volontaires dans des refuges et des abris locaux ou ont visité des écoles. Ce sont toutes ces relations durables avec la communauté qui ont permis à The Body Shop de construire rapidement un réel mouvement.

En 1998, nous nous sommes associés à Amnesty International et avons mené une campagne pour mettre en lumière la situation critique des militants des droits de l'Homme dans le monde. Au cours de cette campagne, plus de 3 millions de clients ont laissé leur empreinte dans 34 pays en signant notre pétition, contribuant ainsi à la libération de 17 (sur 30) prisonniers d'opinion.

loading
Choose Positive Energy Poster rev

2002 : « Faire le choix de l’énergie positive » avec Greenpeace

En 2002, le concept d'énergies renouvelables était assez nouveau ou considéré comme un luxe, nous avons donc mené une campagne de sensibilisation. Ces idées n’avaient pas fait l’unanimité dans nos boutiques franchisées du monde entier, comme en Indonésie, un pays qui exporte de grandes quantités de pétrole, seulement nous avons dynamisé, partagé les pétitions et éduqué nos collaborateurs (et ça a fonctionné !). La campagne mondiale a atteint un niveau record de signatures avec plus de 6 millions de signatures de clients lors de sa présentation au Sommet mondial pour le développement durable à Johannesburg.

Nous avons renforcé notre engagement en faveur de la durabilité environnementale en investissant dans les énergies renouvelables, en finançant des projets d'efficacité énergétique dans les pays à faible revenu et en intégrant des matériaux recyclés post-consommation dans nos emballages, pots, flacons ou tubes.

loading
Stop Violence In The Home Poster rev

2003 : Stop aux violences domestiques

Il s'agissait d'une campagne mondiale s’appuyant sur 10 ans de lutte sur le sujet sur des territoires tels que le Canada, la Malaisie occidentale et les États-Unis. Cette campagne a exposé et mis la lumière sur les violences domestiques dans plus de 50 pays et a permis de récolter plus de 2 millions de livres sterling pour soutenir les survivant(e)s. Dans certains pays, comme l'Indonésie et le Canada, la campagne a contribué à modifier la loi contre les violences domestiques.

Les collaborateurs de The Body Shop se sont ainsi portés volontaires et ont rencontré des femmes victimes de violences domestiques. Sur différents territoires, les employés de The Body Shop ont rencontré des femmes fuyant des foyers violents et sont restés en contact avec elles pendant leur parcours de réinsertion professionnelle. De nombreux enseignements tirés pendant cette campagne inspirent encore aujourd’hui nos programmes de recrutement plus inclusifs à travers toute l’Amérique du Nord.

loading
HIV /MTV Poster

De 2008 à 2012 : Plus de 600 000 livres sterling ont été collectées pour la Fondation Staying Alive grâce à la campagne de sensibilisation au VIH menée par MTV.

En 2008, nous avons lancé une campagne visant à reverser 100 % des bénéfices de certains de nos produits les plus vendus à la fondation « Staying Alive ». Cette campagne a duré 4 ans et a permis de récolter plus de 4 millions de livres sterling. Ces fonds ont donné à la fondation la liberté dont elle avait besoin pour s’investir auprès des jeunes qui travaillent au sein de leurs propres communautés. Ils ont notamment permis de financer des actions dans des territoires et zones les plus à risques où les taux de transmission étaient élevés et où les groupes communautaires victimes étaient endettés et précaires.

loading
Stop Sex Trafficking of Children protest march

De 2009 à 2012 : Campagne « Stop au trafic sexuel des enfants et des jeunes ».

La campagne « Stop au trafic sexuel des enfants et des jeunes » est l'une des plus retentissante de notre histoire. Nous avons recueilli 7 millions de signatures. Les pétitions ont été présentées aux chefs d'État, aux ministres et aux dignitaires de 40 pays du monde entier en 2011, ainsi qu'à l'Union européenne et au Conseil des droits de l'Homme des Nations unies. Elles ont déjà incité plus de 20 gouvernements à s'engager à introduire une nouvelle législation protégeant et soutenant les enfants et les jeunes affectés ou menacés par la traite sexuelle.

loading
Yes To Safe Sex Poster rev

De 2010 à 2013 : « Être activiste », Campagne de sensibilisation au VIH et partenariat de 3 ans avec ONUSIDA, le programme des Nations unies.

Nous avons lié un partenariat fondateur avec ONUSIDA, lancé dans le monde entier lors de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre 2010. Le message clé de la campagne visait à sensibiliser et informer les populations à l’international grâce à nos boutiques The Body Shop et le programme mondial des Nations unies ONUSIDA. Il encourageait les démarches de prise de conscience et donnait des leviers d’actions pour devenir allié(e) dans cette lutte encore taboue partout autour du globe. Cette campagne a défendu le message selon lequel chacun peut être un militant dans la lutte contre le VIH, indépendamment de son statut, de ses croyances ou de son origine.

loading
Happy Bunny Poster rev

De 2012 à 2013 : Cruelty Free International, interdiction mondiale du test sur les animaux dans l’industrie cosmétique

Fort de son riche héritage et de son expertise sur cette question, The Body Shop a été fier de soutenir, à l'été 2012, le lancement de Cruelty Free International, la première ONG au monde dédiée à l'interdiction mondiale du test sur les animaux dans l’industrie cosmétique. Alors que 80 % des gouvernements du monde n'ont toujours pas interdit l'expérimentation animale, The Body Shop appelle tous les gouvernements et les organismes de réglementation à participer et à se séparer définitivement de cette pratique.

loading
Save Cruelty Free Cosmetics mural rev

2021 : Sauvons les cosmétiques non-testés sur les animaux

Avec l'interdiction par l'Union européenne des tests cosmétiques sur les animaux , nous avons entrevu la promesse d'une Europe dans laquelle les animaux ne souffriraient plus et ne mourraient plus au nom des cosmétiques. En 2021, nous avons ainsi assisté au rétropédalage de l’Union européenne. En s’unissant avec les acteurs majeurs de notre industrie, nous avons ainsi collaboré avec Dove, PETA, CFI et plus de 500 organisations de protection des animaux de grande échelle pour faire campagne afin de proposer une action urgente contre les nouvelles exigences en matière de tests sur les animaux en Europe. Ensemble, nous nous sommes mobilisés sur tout le continent dans l'espoir de recueillir 1 million de signatures et porter la question devant la Commission européenne.