RÊVEZ EN GRAND

À Noël, joignez-vous à nous alors que nous nous associons à l’organisme de bienfaisance mondial pour les enfants Plan International pour aider à concrétiser les rêves des filles par l’éducation et la formation.

COMMENT VOS ACHATS PEUVENT-ILS AIDER?

À Noël, vos achats aident à libérer le potentiel des filles au Canada. Les profits générés appuieront les programmes de Plan International Canada à l’intention des jeunes pour faire progresser l’égalité des sexes.*

De plus, chaque transaction effectuée à Noël appuiera les projets de Plan International dirigés par des jeunes et qui visent à habiliter les filles au Brésil et en Indonésie.

QUEL EST LE PROBLÈME?

LES JEUNES NE REÇOIVENT PAS D’ÉDUCATION

Les filles et les jeunes femmes constituent la majorité des 621 millions de jeunes au monde qui n’ont pas accès à de l’éducation, un emploi ou une formation.1

LES FEMMES SONT SOUS-REPRÉSENTÉES

À l’échelle mondiale, plus de 2,7 milliards de femmes sont restreintes juridiquement et ne peuvent bénéficier des mêmes choix d’emplois que les hommes.2

MANQUE D’OPPORTUNITÉS POUR LES FEMMES

Selon la Banque mondiale, dans 90 % des pays, il existe au moins une loi faisant obstacle à l’égalité économique pour les femmes. Leur recherche souligne également que dans 18 pays, une femme doit demander la permission à son mari pour travailler.3

PAS ASSEZ DE FEMMES EN POLITIQUE

Seulement 24 % de tous les membres du Parlement à l’échelle nationale sont des femmes (femmes de l’ONU). Ce qui signifie que les hommes sont plus nombreux à prendre des décisions pour les femmes dans les domaines où les femmes ont le plus besoin du soutien des femmes.4

POURQUOI AVONS-NOUS CHOISI PLAN INTERNATIONAL?

Nous adorons travailler avec des organismes de bienfaisance qui ont les mêmes convictions que nous et travailler avec Plan International ne fait pas exception. Œuvrant auprès de 54 000 communautés dans 75 pays, Plan International est à la tête du mouvement mondial faisant campagne en faveur des droits des jeunes femmes et des filles.

Notre travail avec cet organisme signifie que les politiques sont modifiées de manière efficace au plan local, national et mondial. Considéré comme des experts mondiaux en matière de droits des jeunes femmes et des filles, Plan International comprend leur portée mondiale et s’en sert dans le but d’atteindre l’égalité pour les personnes ayant recours à leur réseau de soutien.

NOS PROJETS

COMMENT FAISONS-NOUS UNE DIFFÉRENCE?

Il est essentiel d’appuyer les jeunes filles avec les outils et les compétences dont elles ont besoin pour faire en sorte de les aider à réaliser leurs rêves. C’est pourquoi The Body Shop s’est associé à Plan International pour appuyer des programmes visant à libérer le pouvoir des jeunes, à les soutenir afin qu’ils deviennent des défenseurs et des militants au sein de leur propre communauté dans le but de faire progresser l’égalité des sexes.

NOTRE PROJET AU CANADA

QUEL EST LE PROBLÈME?

Aucun pays au monde n’est parvenu à établir l’égalité des sexes. Même si le Canada est souvent considéré comme un leader mondial en droits de la personne, il y a encore du chemin à faire pour faire progresser l’égalité des sexes à l’intérieur de nos frontières et à l’étranger. Les problèmes d’inégalité des sexes incluent les obstacles face à l’éducation, le manque d’accès aux services de santé et de santé génésique, les stéréotypes et les attentes irréalistes liées aux sexes, l’inégalité des salaires, les obstacles au leadership, la discrimination basée sur l’identité des sexes et la violence fondée sur les sexes.

QUE FAISONS-NOUS POUR AIDER?

À Noël, The Body Shop Canada fera don de 50 000 $ aux programmes pour les jeunes de Plan International Canada pour faire progresser l’égalité des sexes.* Par le passé, les jeunes ont été exclus des conversations importantes qui auront des répercussions sur leur avenir. Plan International Canada transforme ce récit, mettant l’accent sur la voix des jeunes pour qu’elle soit au centre du mouvement pour l’égalité des sexes afin d’inciter la société à être inclusive pour tous. Cet organisme fait participer les jeunes de partout au Canada, qui se passionnent pour l’égalité des genres et qui souhaitent faire une différence durable ici chez nous et dans le reste du monde. Par le biais de leur participation à divers programmes au pays, les jeunes ambassadeurs de Plan International Canada sont équipés des outils et des ressources dont ils ont besoin pour sensibiliser le public à cette cause et recueillir des fonds pour appuyer la mission de l’organisme qui est de faire progresser les droits des enfants et l’égalité des sexes pour les filles.

L’HISTOIRE D’ELYSSA

Elyssa est une étudiante de 12e année qui fréquente l’école des arts. Depuis les trois dernières années, elle s’implique au sein de Plan International Canada, notamment en tant que membre du Bureau des jeunes conférenciers et du programme de défense des droits des jeunes, à titre de jeune ambassadrice pour l’initiative Youth For Gender Equality et ancienne participante au programme Girls Belong Here.

Elle se passionne pour les droits de santé génésique, les droits de la personne et l’égalité des sexes. Elyssa consacre la plupart de son temps à écrire, créer des œuvres artistiques et défendre la cause de l’égalité des sexes au sein de la communauté de son école. Elle espère poursuivre des études en journalisme des droits de la personne, et elle travaille actuellement sur une revue dirigée par des jeunes dans le but de créer un environnement positif pour les jeunes souhaitant s’exprimer et partager leurs opinions sur des enjeux sociaux. Elle espère que par le biais de son écriture, son extériorisation et ses divers rôles au sein de Plan International Canada, elle pourra continuer d’être une défenseure positive pour favoriser les changements au Canada et partout au monde.

NOTRE PROJET AU BRÉSIL

QUEL EST LE PROBLÈME?

Au Brésil, le chômage est un problème croissant : 31,1 % des jeunes femmes sont sans emploi, et parce que 60 % de celles vivant dans des conditions de pauvreté extrême sont âgées de moins de 19 ans, cela devient encore plus difficile pour elles de concrétiser leurs rêves. Nous les équiperons des compétences et des connaissances dont elles ont besoin pour bénéficier d’une vie où elles n’ont plus de difficultés à joindre les deux bouts pour survivre. Grâce à notre programme, elles pourront pleinement s’appuyer sur la base d’une éducation sécuritaire et pleine de ressources.

QUE FAISONS-NOUS POUR AIDER?

À Noël, avec votre soutien, nous fournirons de la formation et des compétences à 75 jeunes femmes âgées de 18 à 24 ans dans le nord du Brésil afin qu’elles deviennent des travailleuses communautaires de proximité ou des éducatrices sociales, leur donnant les moyens d’aider les personnes qui les entourent. Ces 75 jeunes femmes se joignent à un autre groupe de 200 adolescentes (âgées de 15 à 17 ans), qui tirent parti des compétences acquises pour améliorer leur potentiel de leadership et les appuyer afin de gagner leur vie de façon sécuritaire et décente.

L’acquisition de ces compétences permettra à ces jeunes femmes de travailler dans les secteurs du travail social et de l’aide, des secteurs en croissance au Brésil, afin qu’elles puissent prendre des décisions éclairées ayant un impact positif sur les jeunes filles et les femmes.

Outre les 275 filles qui bénéficieront de ce projet, 1 000 autres jeunes femmes ressentiront la valeur des activités de proximité de ce projet, notamment les campagnes en ligne et communautaires, les cercles d’échange et le mentorat par les pairs.

L’HISTOIRE D’ALICE

Alice a grandi au Brésil, et même si sa famille n’était pas riche, elle a été élevée au sein d’une famille heureuse avec sa mère, son beau-père et ses frères et soeurs.

Malheureusement, la sœur d’Alice est décédée des suites d’une méningite, causant naturellement de la tristesse au sein de sa famille, surtout pour sa mère qui a souffert d’une grave dépression. Ce sont ces difficultés qui ont encouragé Alice à se renseigner davantage au sujet des programmes de l’organisme Plan International.

Ces plateformes ont permis à Alice de s’informer sur ses droits, en plus de développer ses compétences de leadership et sa capacité à parler en public. Grâce à la connaissance de ces droits, Alice savait que même en tant que jeune mère elle-même, elle pouvait tout de même suivre des cours dans l’une des universités les plus respectées de la région. Elle espère devenir une enseignante et partager ses connaissances avec les autres.

NOTRE PROJET EN INDONÉSIE

QUEL EST LE PROBLÈME?

L’Indonésie possède l’une des économies connaissant la croissance la plus rapide en Asie, mais plusieurs communautés rurales dépendent de l’agriculture pour le travail et de nombreux jeunes adultes se joignent à leur famille pour effectuer du travail sous-payé ou pour déménager dans les zones urbaines afin de chercher d’autres opportunités. Le taux élevé de chômage chez les jeunes affecte surtout les femmes en raison de manque d’accès à l’éducation et l’attente que ces dernières occupent des rôles traditionnels de genre. Étant donné que plusieurs femmes ne peuvent pas travailler à l’extérieur de la maison, il peut être difficile pour ces filles d’acquérir les compétences dont elles ont besoin pour devenir autonomes et participer de manière significative à leur communauté.

QUE FAISONS-NOUS POUR AIDER?

Nous nous impliquons dans l’une des provinces les plus défavorisées dans l’est de l’Indonésie, où le manque de travail engendre la pauvreté, les mariages précoces et les migrations périlleuses. Le travail que nous effectuerons en collaboration avec l’organisme Plan International dans cette région constitue une excellente façon d’aider à briser les stéréotypes, créant ainsi un environnement solidaire et favorable qui encourage les jeunes filles et les femmes à s’épanouir.

Ce travail inclura de la formation professionnelle, du soutien pour 330 jeunes (80 % des femmes) ainsi que l’enseignement des connaissances pour trouver un emploi et de l’accompagnement professionnel.

L’HISTOIRE DE METTY

Metty est une jeune fermière vivant et travaillant dans l’une des provinces les plus pauvres de l’est de l’Indonésie, où elle cultive des fruits et des légumes biologiques.

Sa participation au projet Compétences vertes de l’organisme Plan International l’a motivée à devenir une entrepreneure biologique, lui donnant la confiance nécessaire pour adopter l’agriculture biologique afin qu’elle puisse fournir un revenu stable pour son avenir et améliorer la vie des personnes de sa communauté.

Grâce au travail de Metty en tant qu’entrepreneur biologique et avec le projet Compétences vertes, elle peut maintenant gérer plus de trois hectares de terres et emploie 10 de ses amies, continuant ainsi à habiliter les jeunes femmes.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER…

PLASTICS FOR CHANGE

Jetez un coup d’œil à la façon dont nous devenons plus intelligents avec le plastique en luttant pour les communautés et la planète par le biais du plastique recyclé du Commerce communautaire.

EN SAVOIR PLUS

HABILITER LES FEMMES

Renseignez-vous sur nos partenaires de Commerce communautaire avec lesquels nous travaillons partout au monde et qui aident à habiliter les femmes en leur donnant l’égalité des droits et des opportunités.

EN SAVOIR PLUS

*The Body Shop fera don de 50 000 $ à Plan International Canada. Ce montant sera utilisé dans les programmes canadiens pour les jeunes axés sur les jeunes femmes et les filles. Apprenez-en davantage à www.thebodyshop.ca

**Lors de chaque transaction durant les mois de novembre et de décembre 2019, nous faisons don de 0,3 $ à Plan International R.-U. Ce montant aidera Plan International R.-U. à offrir de l’éducation et de la formation axée sur les compétences à 1 500 filles en Indonésie et au Brésil.

Plan International R.-U. est un organisme de bienfaisance enregistré en Angleterre et au pays de Galles (organisme de bienfaisance n° 276035).

1Source: S4YE (2015) Toward Solutions for Youth Employment. A 2015 Baseline Report

2Source: http://www.unwomen.org/en/what-we-do/economic-empowerment/facts-and-figures

3Source: https://www.theguardian.com/global-development/2015/sep/09/women-business-and-the-law-2016-getting-to-equal-world-bank-report

4Source: http://www.unwomen.org/en/what-we-do/leadership-and-political-participation/facts-and-figures