Sauter et accéder directement au contenu Sauter et accéder directement à la navigation du site Sauter et accéder directement au pied de page

PLAY FOR PEACE

NOTRE CAMPAGNE DE JEU POUR VENIR EN AIDE AUX ENFANTS TOUCHÉS PAR LA GUERRE

Notre mission pour Noël 2017 et le Ramadan 2018 était d’envoyer de l’amour, de la joie et de la compassion aux personnes les plus vulnérables du monde. Nous avons fait équipe avec l’organisation de consolidation de la paix International Alert pour soutenir le projet Peace Play, venant en aide aux enfants vulnérables touchés par la guerre afin qu’ils puissent guérir et redevenir des enfants.

Des enfants qui jouent

LE PROJET PEACE PLAY

Le projet Peace Play offre des séances de jeu thérapeutiques organisées pour aider les enfants traumatisés afin qu’ils puissent exprimer leurs émotions et guérir. Le déroulement des séances est déterminé par l’humeur des enfants qui peuvent jouer et faire du théâtre, de la musique et des arts. Ces séances comportent également des jeux de rôle qui encouragent les enfants à travailler sur les traumatismes qu’ils ont vécus.

Ces séances de jeu, qui ont été mises sur pied par cinq Syriens touchés par la guerre, utilisent le théâtre et la thérapie par les arts pour aider les enfants à gérer leurs traumas et à comprendre ce qu’ils ont vécu en Syrie. Par le jeu, ces enfants peuvent explorer et exprimer des émotions difficiles, trouver un sens à leurs expériences et apprendre à interagir plus positivement avec leurs pairs ainsi qu’avec les adultes dans leur vie. Ces activités ont lieu dans des centres communautaires sûrs loin du stress et des pressions qu’ils vivent tous les jours.

INTERNATIONAL ALERT

International Alert travaille directement avec les gens touchés par un conflit pour bâtir une paix durable. Elle se concentre à résoudre les causes principales des conflits avec les gens de toutes les parties. De la communauté jusqu’à la police, elle travaille en collaboration transformant des recherches en profondeur en solutions pratiques pour faire une différence sur le terrain.

Un enfant qui lit

« Certains jeunes Syriens se rappellent à peine le temps avant la violence et les pertes, avant qu’ils aient dû fuir leur maison et devenir des réfugiés. Nous leur offrons un endroit sûr où jouer et redevenir des enfants. »

Harriet Lamb

ANCIENNE PDG D’INTERNATIONAL ALERT

Les visages de deux filles

ÉTUDE DE CAS : L’HISTOIRE DE GHARAM

Gharam et sa famille viennent d’Alep. Ses couleurs préférées sont le rouge et le jaune. Elle rêve de devenir une médecin. Lorsque nous lui demandons de ce qu’elle pense du projet Peace Play, elle répond : « Je l’aime BEAUCOUP. » C’est le seul endroit où elle peut jouer en sécurité et se faire des amis. Gharam a toujours hâte à la prochaine séance.

ÉTUDE DE CAS : L’HISTOIRE DE LEENA

Leena et sa famille ont fui la série avec seulement les vêtements qu’ils portaient. Elle habite dans un camp depuis cinq ans maintenant. Il y a beaucoup de monde et les rues sont trop dangereuses pour jouer dehors. Le projet Peace Play est le seul endroit où Leena peut jouer avec d’autres enfants et redevenir la petite fille enjouée qu’elle est.