Skip to content Skip to site navigation Skip to footer

TEST SUR L'AMOUR DE SOI

Cette année, nous vous demandons de vous aimer davantage. Avec l’aide de Sara Kuburic, spécialiste en amour de soi chez The Body Shop, nous avons créé un quiz pour vous aider à comprendre où vous en êtes sur votre chemin vers l’amour de soi.

Notez simplement vos réponses, pour voir si vous êtes plutôt A, B ou C.

N’oubliez pas que, où que vous en soyez sur votre chemin vers l’amour de soi, nous sommes tous de fabuleux travaux imparfaits en cours d’achèvement.

This year, we’re asking you to love yourselves more. With the help of The Body Shop Self Love Expert Sara Kuburic, we’ve created a quiz to help you understand where you are on your self-love journey.

Just note down your answers, to see if you’re more A, B or C.

Remember, no matter where you are on your own self-love journey, we’re all fabulously imperfect works in progress.

QUESTIONS

Q1: La pandémie a-t-elle changé votre perception de vous-même ?

a. Je me sens plus mal maintenant qu’avant la pandémie et je me sens très isolé(e).

b. J’essaie de rester optimiste, mais mon estime de moi a été plus affaiblie que je ne veuille l’admettre.

c. J’ai trouvé l’année follement stressante mais je vois plus clairement quels sont mes besoins et mes priorités.

Q2: Pensez à une soirée en solo ou une soirée imprévue chez vous. Que sentez-vous ?

a. La pensée de passer du temps avec moi-même est mon idée de l’enfer.

b. Cela m’effraie et je planifie fébrilement tout ce que je pourrais faire pour remplir mon temps.

c. Cela m’effraie et je planifie fébrilement tout ce que je pourrais faire pour remplir mon temps.

Q3: Vous avez travaillé sur un projet et votre patron vous donne des commentaires critiques. Que faites-vous ?

a. Je me tais et me dis que je ne suis pas assez bon(ne)

b. Je me retrouve happé quelque temps dans une spirale négative, mais alors je me demande ce que je pourrais faire différemment la prochaine fois

c. Je fais de mon mieux pour gérer mon discours intérieur négatif. C’est un défi, mais j’essaie d’apprendre et de me développer grâce à cette expérience.

Q4: Quelqu’un vous demande de rejoindre un événement virtuel mais vous n’en avez pas envie. Que faites-vous ?

.a. J’ai du mal à dire non. Je me réveille le lendemain me sentant anéanti(e) et ennuyé(e) de ne pas m’être écouté(e).

b. J’ai inventé une excuse. Je suis soulagé(e) de ne pas y être allé(e) mais je me sens aussi mal d’avoir laissé tomber mes amis.

c. Je dis merci, mais je me sens déprimé(e) et j’ai besoin de prendre soin de moi

Q5: Que sentez-vous à propos de vos flux sur les médias sociaux ?

a. J’ai généralement l’impression que je n’en ai pas assez ou que je ne suis pas assez - je ne me sens pas bien dans ma peau par la suite.

b. Certains sont inspirants, certains font que je me sente nul(e). Je sais que je devrais désactiver ou ne plus suivre les comptes négatifs, mais je n’agis pas en conséquence.

c. J’adore les comptes positifs et quand je rencontre quelque chose de négatif, je les désactive ou je les bloque et je prends une pause.

Q6: Pensez à la dernière fois que quelqu’un vous a dit « Vous avez l’air radieuse aujourd’hui. » Que se passe-t-il ?

a. Je me sens vraiment mal à l’aise en recevant des compliments. Je ne me sens pas radieuse, je pense qu’ils veulent autre chose.

b. Je dis merci, mais vous en êtes sûr ?

c. Je le crois et je dis merci, j’ai essayé de mieux prendre soin de moi.

Q7: Si vous avez une de ces journées « Je préfèrerais rester au lit », que faites-vous du temps passé devant l’écran, par exemple ?

a. Je reste devant mon écran et je tombe dans un terrier numérique, même si je me sens normalement assez mal dans ma peau par la suite.

b. Je passe un peu de temps devant l’écran, mais j’ai toujours l’impression que c’est trop longtemps.

c. Je suis conscient(e) du fait que j’ai un mauvais jour et je sais que rester loin de mon écran me permettra de faire le plein.

Q8: Lorsque vous voyez des images de personnes d’une beauté classique, que pensez-vous ?

a. Je compare l’image avec moi-même et je me sens mal.

b. Je me sens mal, mais je sais que ces images sont irréalistes et manipulées. Le discours intérieur négatif disparait assez vite.

c. Je reconnais instantanément que ce sont des fantasmes irréalistes. Ce sont les attentes de l’industrie et de la société qui doivent changer, pas moi.

Q9: Que faites-vous lorsque vous parlez avec des proches qui disent être contre un chose en laquelle vous croyez fermement ?

a. Je me mets vraiment en colère et je suis convaincu(e) que j’ai raison. Je n’écoute aucune partie de leur point de vue.

b. J’écoute la personne et à la fin je ne suis plus sûr(e) de mon propre point de vue et épuisé(e) par l’épreuve.

c. Nous en discutons. Même si je suis frustré(e), je reste respectueux(se) et ouvert(e) à recevoir des commentaires.

Q10: Vous regardez les nouvelles. Que sentez-vous à propos des grands sujets mondiaux ?

a. J’ai des moments de désespoir et j’ai l’impression que je ne peux rien faire pour aider, donc j’éteins la télé.

b. Je me sens bouleversé(e) et inutile de temps en temps, mais je sais en quoi je crois, je ne suis simplement pas sûr(e) de ce que je peux faire pour aider.

c. J’essaie d’en apprendre autant que possible sur les problèmes que je tiens à cœur, pour avoir un impact, grand ou petit.

RÉSULTATS

Heart being held up

MAJORITÉ DE A: VOUS ÊTES SUR LE CHEMIN DE L’AMOUR DE SOI

En répondant au quiz, vous avez déjà entamé le chemin vers l’amour de soi. Votre estime de soi a connu des jours meilleurs, mais vous semblez explorer différentes façons de clarifier vos croyances et passer davantage de temps sur vos valeurs.

Un de vos défis est d’essayer de compenser une partie de votre discours intérieur négatif. Pensez peut-être à vous donner un compliment quotidien. La bonne nouvelle est que vous êtes vraiment sur le bon chemin.

CONSEILS

  • Entourez-vous de personnes qui vous estiment.
  • Essayez de vérifier chaque jour comment vous vous sentez.
  • Chaque jour, notez ce qui est important pour vous.
  • Soyez plus gentil, plus doux et plus réel envers vous-même.
Smiley Faces

MAJORITÉ DE B: VOUS ÊTES À LA RECHERCHE DES LIMITES DE L’AMOUR DE SOI

Bravo, vous êtes sur le bon chemin vers l’acceptation de la plupart des parties de vous-même. Parfois vous doutez de vous, c’est très humain mais cela ne signifie pas que cela ne vous trouble pas de temps en temps. Lorsque vous éprouvez plus de moments de faible estime de soi, cela vous aidera si vous êtes plus clair(e) sur vos priorités. Avec cette clarté, vous pouvez commencer à vous fixer des limites plus strictes et vous serez beaucoup moins susceptible de consacrer votre temps, argent ou énergie à des choses qui ne correspondent pas à vos valeurs et croyances.

CONSEILS

  • Avant de fixer vos limites, assurez-vous de savoir quels sont vos besoins
  • Entrainez-vous d’abord avec de petites limites.
  • Demandez-vous quelles sont les limites qui vous manquent en ce moment. Et quel est votre plus grand défi pour fixer ces limites.
  • Trouvez une personne exemplaire qui recherche les limites et dont vous pouvez tirer des leçons.
Holding hands

MAJORITÉ DE C: VOUS ÊTES UN(E) MILITANT(E) DE L’AMOUR DE SOI

La plupart du temps, vous vous sentez assez conscient(e) de vous-même et en harmonie avec vous-même. Vous avez quelques moments de doute de vous-même (qui n’en a pas?), mais vous parvenez à vous rattraper rapidement lorsque vous commencez ce discours intérieur désagréable et négatif. Vous êtes conscient(e) de vos lacunes et imperfections et ce sont des obstacles que vous surmontez rapidement. Vous remettez toujours en question certaines de vos croyances et vous réfléchissez à vos valeurs, mais vous croyez aussi que vous avez le potentiel d’avoir un réel impact autour de vous, grand ou petit.

CONSEILS

  • Chaque jour, choisissez une action ou un service qui correspond à vos valeurs.
  • Trouvez une manière d’aider une famille ou des ami(e)s en difficulté (en ligne ou en personne).
  • Demandez-vous quel impact vous voulez créer ou quel héritage vous voulez laisser
  • Donnez-vous la permission de rêver grand, courageux et ridicule.